Abbaye de Bricquebec 🇫🇷

L’abbaye Notre-Dame-de-Grâce de Bricquebec est une abbaye trappiste française, fondée en 1824, et située en Normandie près de Cherbourg. Assez vite, l’abbaye de Bricquebec prospère, malgré les terrains marrécageux et inhospitaliers, jusqu’à la Première Guerre mondiale, début d’une période plus difficile pour les moines. À la fin des années 1960, le Père Marc relance l’économie de l’abbaye avec son fameux élevage de porcs ! Aujourd’hui, les moines trappistes sont douze (en 2018) à l’abbaye de Bricquebec et vivent selon la règle de saint Benoît « ora et labora » : « prière et travail ». Ils récitent sept offices par jour (le premier à 4h15) et travaillent de leurs mains le reste du temps : préservation des bâtiments, entretien du parc, tâches communautaires etc… Les moines de l’abbaye Notre-Dame-de-Grâce de Bricquebec ne sont pas physiquement engagés dans la production de leurs incroyables pâtés, terrines et autres charcuteries, mais le Père Marc est encore au contrôle de l’atelier pour veiller sur les recettes, les employés et la gestion générale. Dans tous les cas, la production reste locale, artisanale et sous le contrôle des moines. Une vieille tradition autour du porc, c’est pas beau ça ? 😇

L’abbaye Notre-Dame-de-Grâce de Bricquebec est une abbaye trappiste française, fondée en 1824, et située en Normandie près de Cherbourg. Assez vite, l’abbaye de Bricquebec prospère, malgré les terrains marrécageux et inhospitaliers, jusqu’à la Première Guerre mondiale, début d’une période plus difficile pour les moines. À la fin des années 1960, le Père Marc relance l’économie de l’abbaye avec son fameux élevage de porcs ! Aujourd’hui, les moines trappistes sont douze (en 2018) à l’abbaye de Bricquebec et vivent selon la règle de saint Benoît « ora et labora » : « prière et travail ». Ils récitent sept offices par jour (le premier à 4h15) et travaillent de leurs mains le reste du temps : préservation des bâtiments, entretien du parc, tâches communautaires etc… Les moines de l’abbaye Notre-Dame-de-Grâce de Bricquebec ne sont pas physiquement engagés dans la production de leurs incroyables pâtés, terrines et autres charcuteries, mais le Père Marc est encore au contrôle de l’atelier pour veiller sur les recettes, les employés et la gestion générale. Dans tous les cas, la production reste locale, artisanale et sous le contrôle des moines. Une vieille tradition autour du porc, c’est pas beau ça ? 😇

Voici les 8 résultats