Vue extérieure de l'Eglise du Barroux - Abbaye du Barroux - Divine Box

L’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux est une abbaye bénédictine française fondée en 1970 dans le Vaucluse. Situé près d’Orange et Carpentras, le monastère accueille une communauté bénédictine installée depuis seulement quarante ans dans la région suite à l’arrivée d’un père bénédictin.

Jeunes et dynamiques, les moines suivent donc la règle de saint Benoît (prière et travail), et sont sur tous les fronts : vignes, oliviers, boulangerie etc…

On vous en dit plus en 3 minutes chrono sur l’histoire et les évolutions de l’abbaye du Barroux, allez c’est parti !

J’achète les produits de l’abbaye du Barroux

Frères du Barroux faisant les vendanges - Abbaye du Barroux - Divine BoxL’abbaye du Barroux, dont la communauté date de la fin des années 1980, est située en Provence au pied du mont Ventoux – Divine Box

Une précieuse mobylette 🏍️

La chouette histoire de l’abbaye du Barroux commence en août 1970. Gérard Calvet, alors moine bénédictin, quitte l’abbaye de Tournay avec l’accord de son père abbé, pour retrouver une vie monastique qui lui corresponde mieux. Et hop, il file donc en mobylette à Bédoin, un petit village provençal.

Sur place, autour de la vieille chapelle Sainte-Madeleine (fondée au XIe siècle !), il s’évertue ainsi à vivre la règle de saint Benoît dans ses observances traditionnelles : offices chantés en grégorien, liturgie en latin, office de nuit etc… Ça y est, le projet est lancé !

Chapelle de Sainte-Madeleine à Bedoin - Abbaye du Barroux - Divine Box (1)

La Chapelle Sainte-Madeleine à Bédoin, où Dom Gérard s’est installé en 1970

Abbaye du Barroux : toc, toc, toc, nous voilà ! 👋

Mais alors que Dom Gérard envisageait d’abord une vie solitaire, voilà qu’un jeune frappe à sa porte trois jours après son arrivée ! Un jeune, puis deux, puis onze… Rapidement, dès 1971, la vie monastique s’organise : le petit prieuré en ruine est ainsi restauré pour accueillir les onze moines déjà réunis autour du père Gérard.

Le succès est tel qu’en 1977, les moines sont trop nombreux et doivent dormir dans des caravanes… Vite vite vite, il faut déménager ! En septembre 1978, Dom Gérard dégote donc un terrain pour installer la nouvelle communauté. Trente hectares entre le Mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail : les voilà bientôt dans un bout de paradis…

Glaglagla ❄️

Mais pour financer tous les travaux de l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, voilà déjà Dom Gérard traversant la France en quête de bienfaiteurs. Le succès est immédiat, et permet donc de poser la première pierre dès 1980 ! Avec les techniques modernes, il entend élever une abbaye romane classique, avec un fort style provençal.

Et ce joyeux bazar avance vite car la communauté y déménage fin 1981 pour pouvoir déjà fêter Noël sur place. Bon, il n’y a ni chauffage ni d’électricité, mais au moins, on peut y dormir !

Dans le même temps, la communauté féminine de Notre-Dame-de-l’Annonciation du Barroux, fondée par Élisabeth de La Londe, s’installe sur un autre terrain situé à quelques encablures de la communauté masculine.

Vue de l'église abbatiale du Barroux - Divine Box

L’église abbatiale, comme le reste de l’abbaye du Barroux, est construite selon le style roman – Divine Box

L’église de l’abbaye du Barroux consacrée 🌟

Et hop, après les chantiers, voici en 1989 l’érection du Barroux en « abbaye » autonome, par Dom Dammertz, abbé Primat des Bénédictins, venu spécialement de Rome avec le document signé quelques jours auparavant. Il aura ainsi fallu quinze ans de patience à la communauté !

La même année, l’église de l’abbaye du Barroux est aussi consacrée au cours d’une cérémonie de 5 heures après trois ans de constructions ! C’est le cardinal Gagnon, entouré de l’archevêque d’Avignon et de quatorze autres prélats, qui célèbre lors de la fête des saints Anges gardiens.

Ensuite, en 1990, une partie de la communauté s’est rendue au Vatican pour une audience privée avec le pape Jean-Paul II. C’est une réelle reconnaissance de la nouvelle abbaye du Barroux par le Saint-Siège. Puis en 2008, l’abbaye intègre la confédération bénédictine dont le but est de favoriser la vie selon la Règle de saint Benoît et la charité fraternelle entre les monastères.

Et ce n’est que le début 🏃

Dom Gérard, sans doute étonné, voit sa communauté grandir à vitesse grand V ! Au début des années 2000, ils sont déjà plus de soixante sur place : les moines sont serrés comme des sardines. Et hop, en voilà huit qui partent fonder un nouveau monastère : « Sainte-Marie de la Garde » près d’Agen. Ce sont les deux seuls monastères en France à porter la tonsure !

Plus récemment (2019-2020), un grand chantier prévoit 4000m2 d’extensions dans différentes parties du monastère. Cela permettra notamment d’accueillir plus d’hôtes, et de garder les « frères anciens » en communauté le plus longtemps possible. Et si ce n’était que le début de l’aventure de l’abbaye du Barroux… ?

Depuis 2019-2020, l’abbaye de Barroux entreprend des travaux d’extension dans différentes parties du monastère. Pour notamment permettre d’accueillir plus d’hôtes, et de garder les « frères anciens » en communauté le plus longtemps possible.
Et les travaux ont été terminés juste avant le début de l’été 2022 ! Ces travaux d’extension ont permis de construire une nouvelle infirmerie, et de faire des extensions de la bibliothèque, de l’hôtellerie, de l’un des transept de l’abbatiale et également de la boutique ! Beau projet !
Pour l’anecdote, le jour de la bénédiction des nouveaux bâtiments, il y a eu de nombreux discours dont celui du Père Abbé, de l’archevêque mais aussi … du président-directeur général d’Eiffage (en personne !)

 Père O. nous montre la communauté féminine du Barroux - Abbaye du Barroux - Divine BoxLe Père O. nous montre la communauté féminine du Barroux séparée par les vignes des deux communautés – Divine Box

Abbaye du Barroux : et aujourd’hui ? ⛪

Aujourd’hui, les 57 frères (en 2021) de l’abbaye du Barroux suivent toujours la règle de saint Benoît « ora et labora » : prière et travail. Leurs journées sont ainsi rythmées par les huit offices (chantés en grégorien !) qui débutent à 3h30 par les matines. Et par le travail manuel quotidien : boulangerie, menuiserie, infirmerie, cuisine, hôtellerie, reliure, potager, culture des oliviers et de la vigne, ramassage d’abricots et de figues… Ils ne chôment donc pas !

 Frère travaillant à la boulangerie du Barroux - Divine Box

La boulangerie de l’abbaye du Barroux fournit la boutique et la table du réfectoire. Les frères travaillent chaque jour entre none et vêpres – Divine Box

Miam miam 😋

Grâce à sa jeunesse, la communauté du Barroux peut produire tout plein de pépites culinaires. Leurs spécialités sont notamment les produits de base du temps de Jésus : pain, huile, vin. On vous recommande en particulier leur pain aux noix, issu de leur boulangerie fondée en 1984.

Côté huile d’olive, vous ne trouverez pas mieux que dans leur propre moulin, qui fonctionne entièrement avec ses deux meules de granit. Et pour le vin, on vous raconte leur projet « Via Caritatis » dans quelques lignes ! En 2022, le moulin a pressé 117 tonnes d’olives, c’est beaucoup moins que certaines années, à cause de la sécheresse…

La voix de la charité 🙏

Même si les moines de l’abbaye Barroux sont vignerons depuis 1985, leur aventure a changé d’envergure en 2015 avec leur première cuvée « Via Caritatis ». Ce projet unique rassemble en effet les moines, ainsi que leurs voisins les vignerons et les moniales.

L’objectif est double : mettre en valeur leur incroyable terroir, comme don du Créateur, et soutenir le vignoble local, dans la galère financière. « La Voie de la Charité » : voilà donc ce qui anime les moines, héritiers d’un vignoble pontifical du XIVe siècle ! Amis de la bonne bouteille, vous savez quoi faire !

Moine de l'abbaye du Barroux pendant les vendanges - Divine Box

Moine de l’abbaye du Barroux pendant les vendanges – Abbaye du Barroux

Abbaye du Barroux : entre tradition et modernité 👌

« Entre tradition et modernité » : s’il y a bien une situation où cet adage surexploité prend tout son sens, c’est sans doute à l’abbaye du Barroux ! Souvenez-vous : Dom Gérard a initié une vie monastique fidèle aux anciennes traditions. Offices en grégorien, messe selon le rite tridentin, tonsure pour les prêtres etc…

Et à côté de ça, vous pouvez télécharger l’application « Barroux » sur smartphone, ou écouter leurs offices sur iTunes ! C’est aussi rare qu’amusant, alors on tenait à le souligner. Et voilà, vous savez tout !

Découvrez les produits de l’abbaye du Barroux 👇

Les frères bénédictins de l’abbaye du Barroux confectionnent eux-mêmes de nombreux produits monastiques. Comme leurs vins blancs, rouges et rosés ainsi que leurs huiles d’olives, pressées dans leur propre moulin, qui ont une belle notoriété !

Cliquez ici pour découvrir sur notre boutique les produits de l’abbaye du Barroux, ou bien laissez-vous tenter par notre sélection juste en dessous :

La Joïo 50cL - Abbaye du Barroux - Divine Box
Label MONASTIC © - Divine Box
Ce produit porte la marque MONASTIC (en savoir plus)
50cL
521 avis

Huile d’olive la Joïo (subtile) – Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux

19,73[abo produit ✅]

Encore 18 en stock

En stock

Nougat au miel - Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux - Divine Box
Label MONASTIC © - Divine Box
Ce produit porte la marque MONASTIC (en savoir plus)
150g
4,9108 avis

Nougat au miel (37%) – Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux

7,44[abo produit ✅]

Encore 52 en stock

En stock

Vin Rouge "Vox Caritatis" - Abbaye Sainte Madeleine du Barroux - Divine Box
75cL
4,9134 avis

Vin rouge « Vox » (Via Caritatis) 2022 – Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux

Rouge - 15% vol.

12,40[abo produit ✅]

En stock

En vidéo

Et hop, voici un petit aperçu de l’abbaye du Barroux en vidéo :

Preview image de vidéo YoutubeIcone rouge du player Youtube sur le site de Divine Box
5/5 - (5569 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire