Légende d'Orval (abbaye Orval et bière Orval) - Divine Box.001

Fondée en 1070, l’abbaye d’Orval en Belgique est bien connue, et notamment pour sa bière trappiste : l’Orval ! Sa bouteille, à la forme arrondie et inimitée, arbore une étiquette unique en son genre, contenant notamment un dessin assez mystérieux… Ce dernier descend tout droit de la légende d’Orval. On vous la raconte en deux minutes ? 😇

J’achète la bière d’Orval

Bière Orval Divine Box

L’étiquette de la bière d’Orval arbore bien sûr le nom de la bière et quelques mentions légales ! Mais ce qui marque le plus, c’est l’espèce d’animal marin en fond, tenant en sa bouche une sorte d’anneau… En réalité, n’en déplaise aux graphistes, cela représente une truite et un anneau marial ! Tout cela s’explique par une mystérieuse légende qui a, encore aujourd’hui, de nombreuses implications pour l’abbaye d’Orval. La légende d’Orval commence avec une certaine Mathilde …

Qui est Mathilde dans la légende d’Orval ? 👑

La voilà la légende d’Orval… Nous sommes au XIe siècle, et Mathilde est une comtesse de Toscane et la tante de Godefroy de Bouillon, le fameux chevalier. Fervente catholique, elle est même surnommée “la Jeanne d’Arc italienne” pour tous ses services auprès des papes Victor II et Grégoire VII. Elle recevra l’honneur plus tard d’être enterrée à la basilique Saint-Pierre au Vatican, comme seulement deux autres femmes dans le monde entier ! Une femme plutôt incroyable, donc… Mais revenons à nos poissons, et continuons le récit de la légende d’Orval

Vitrail Comtesse Mathilde - Légende Orval - Divine Box (1)

La Comtesse Mathilde, personnage principal de la légende d’Orval, représentée sur un vitrail de l’abbaye d’Orval – Divine Box

Que dit la légende d’Orval ? 🤔

Mathilde donc, pendant une ballade (certains parlent d’une chasse), vint se désaltérer au bord d’un ruisseau. Par mégarde, elle fit tomber dans l’eau son alliance, seul souvenir de son défunt mari. Toute chagrinée, elle invoqua alors la Vierge pour que cette dernière lui vienne en aide ! Soudainement, au moment même ou elle pria, sortit de l’eau une truite tenant l’anneau dans sa bouche. Mathilde saisit l’année, puis remercia le Ciel, avant de s’écrier : “Vraiment, c’est ici un val d’or” ! Elle voulu tout de suite qu’on y fonde par la suite une abbaye (spoiler : ce sera l’abbaye d’Orval).

Et en poème (version non officielle, mais très sympa !), ça donne ça :

Dame Mathilde, un jour, parcourant ces montagnes,
S’arrête pour rêver en cet endroit riant.
La fontaine était claire et l’onde était si belle
Que sa main en voulut effleurer le cristal :
Quittant son doigt léger, son anneau nuptial
Sitôt glissa dans l’eau, fulgurante étincelle.
La dame jette un cri … les pleurs de son émoi
Remplissent ses beaux yeux … Sa douleur est extrême.
Mais elle fit un vœu suprême
Afin de retrouver ce doux bien de sa foi.
Soudain de la source profonde
D’un long trait d’argent rayant l’onde,
Brillant d’opale et d’or fondu,
Un poisson, miracle ! s’élance,
Portant avec obéissance
Le cher bijou perdu !

Comtesse Mathilde - Légende Orval - Divine Box (1)

La légende d’Orval, avec la Comtesse Mathilde, la truite et l’anneau, représentée sur un mur du musée de l’abbaye d’Orval – Divine Box

Légende d’Orval : quelles implications aujourd’hui ? 🐟

En fait, la légende d’Orval du XIe siècle est à la source (sans jeu de mot) de trois choses pour l’abbaye, encore aujourd’hui :

  • le logo de l’abbaye : il représente la truite tenant l’anneau dans sa bouche. On le retrouve absolument partout : sur la capsule de la bière d’Orval, sur les murs de l’abbaye, sur les portes vitrées de l’hôtellerie etc…
  • le nom de l’abbaye d’Orval : le “val d’or” devient Or-val !
  • le nom du ruisseau : Mathilde* ! Cette source d’eau potable, encore en activité aujourd’hui, alimente même toute la brasserie d’Orval et permet d’en faire d’excellentes bières trappistes… Les plus curieux pourront même goûter l’eau de la source Mathilde, qui est vendue à  » l’Ange Gardien « , la taverne de l’abbaye, située à cinquante mètres des moines !

Existe-t-il un animal appelé « Orval » ? 🤔

Héhé, non. On entend de plus en plus que l’orval est un animal, mais c’est bien sûr totalement faux ! Cela fait peut-être justement référence à ce poisson de la légende d’Orval, ou bien c’est une confusion avec le « narval », cet espèce de dauphin avec une grosse corne sur la tête. Mais non, tiens redisons-le une dernière fois, l’Orval n’est pas un animal !

Et pour goûter la bière d’Orval ? 😋

Hop, c’est ici, juste en dessous ↓

 

Allez hop, la légende d’Orval en vidéo, ça donne ça :

https://www.youtube.com/watch?v=h9A2fZtVZxo
La légende d’Orval (qui date du XIe siècle !)
Note moyenne : 4.7 (27 votes)

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.