Petites Sœurs Disciples de l'Agneau - Divine Box.1jpeg

Situé à une heure à l’Est de Poitiers, le prieuré des Petites Sœurs Disciples de l’Agneau se démarque par son accueil de jeunes filles porteuses de trisomie 21. Le but de cette communauté est de permettre à des jeunes filles handicapées de vivre leur vocation religieuse contemplative avec l’aide et l’amour fraternel d’autres sœurs « valides ». Incroyable, non ?

Dans cet article, on vous emmène à la découverte de cette communauté hors du commun. C’est parti !

J’achète les produits des Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

Dessin qui représente les petites sœurs et leur devise Petites Sœurs Disciples de l’Agneau réunie au complet © Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

Au départ, une grande quête ! 🎯

À la genèse de la communauté des Petites Sœurs Disciples de l’Agneau se trouve soeur Véronique, une jeune femme porteuse de trisomie 21. Elle s’est sentie très tôt appelée à la vie consacrée.

Malheureusement, le droit canon et les règles monastiques ne prévoient pas l’admission dans la vie religieuse de personnes atteintes d’un handicap mental…

Qu’à cela ne tienne, elle se met en chemin, et frappe à la porte de plusieurs communautés ! La réponse est toujours négative, et la jeune Véronique ne peut pas accomplir sa vocation…

Pourtant, en 1985 (date importante), elle rencontre Mère Line (à l’époque Line Rondelot). Mère Line a été catéchiste pendant dix-huit ans pour des jeunes de paroisses en milieu rural.

Elle est alors touchée par la motivation et la foi de sœur Véronique. Eh oui, une vocation pareille va en attirait d’autres… c’est certain !

Ainsi, après moult échanges, elles sont décidées à créer une chose toute nouvelle : une communauté religieuse adaptée pour le quotidien de jeunes filles trisomiques !

Des petites sœurs dans le jardin du prieuré © Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

« C’est ici ma maison ! » 🏡

Désormais, la prochaine étape est de trouver un lieu ! Alors, les petites soeurs disciples de l’agneau s’installent dans une petite et humble maison en Touraine.

Et pour la petite anecdote, le jour où Mère Line accueille sœur Véronique, cette dernière déclare en arrivant : « C’est ici ma demeure ! ».

D’ailleurs, dans les années 1990, Jérôme Lejeune, co-auteur de la découverte de l’anomalie chromosomique responsable de la trisomie, salue et encourage cette initiative !

Une sœur prie dans la chapelle du prieuré © Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

Les petites sœurs disciples de l’agneau grandissent en nombre !

Petit à petit la communauté des Petites Sœurs Disciples de l’Agneau s’agrandit ! Si bien qu’en 1995, les petites sœurs s’installent dans l’Indre, dans la commune de Le Blanc, dans une petite maison à taille humaine.

Soeur Véronique avait donc vu juste : la vie monastique est possible pour des femmes « hors normes » porteuses de trisomie 21 !

Et Mère Line avait eu raison de « se lancer » ! Car elle a su montrer qu’aucune vie, même blessée dans son intelligence, n’est incompatible avec la vie contemplative.

Les petites sœurs réunies après un office © Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

Un habit tout joli 🤩

En 1998 que les soeurs « reçoivent » leur habit ! Puisque les sœurs valides et non valides ont une seule et même vocation, l’habit est le même pour tous.

Leur habit, tout simple, se compose de :

  • En dessous : leur tunique blanche, similaire à celle des compagnons de Jésus qui le suivent.
  • Au dessus : le scapulaire marron des carmélites (d’où vient saint Thérèse de Lisieux). Il rappelle qu’elles doivent accomplir chaque petite chose avec amour et humilité !

Petite sœur C. fait du tissage sur l’un des nombreux métier à tisser de la communauté © Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

La reconnaissance officielle par l’Eglise ⛪

Pour une communauté inédite comme celle-là, il est évident que la reconnaissance officielle ( « canonique » pourrait-on dire) de la part de Rome allait prendre du temps… 14 ans pour ainsi dire !

En effet, c’est en 1999 que la communauté des « petites soeurs disciples de l’agneau » est érigée en Institut féminin de vie consacrée par l’archevêque de Bourges, Monseigneur Plateau.

En décembre 2010, c’est la bénédiction des deux cloches, qui appellent les sœurs aux offices ! Elles sont gravées avec les noms des premières petites sœurs rentrées à la communauté : Petite Sœur Véronique et Petite Sœur Marie-Ange.

En 2011, les Constitutions de l’Institut des Petites Soeurs Disciples de l’Agneau sont définitivement approuvées par Monseigneur Maillard, archevêque de Bourges. Bonne nouvelle pour la reconnaissance officielle de la communauté !

Ensuite, les sœurs ont un lien particulièrement proche avec l’abbaye de Fontgombault ! En effet, le père abbé de Fontgombault est leur « assistant écclésiastique ».

Pourquoi ? Car pour Mère Line préférait l’appui stable d’une abbaye pour cette tâche. En effet, en comparaison, un prêtre de paroisse bouge plus souvent !

Mère Line et petite sœur V. rencontre le Pape François au Vatican © Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

Un environnement simple et beau 🌳

Au Blanc, les sœurs sont dans un prieuré calme, situé au cœur d’un grand parc verdoyant et de grands arbres centenaires.

La chapelle se trouve au milieu de ce lieu propice au recueillement (**cui-cui** : vous voyez, on entend même les petits oiseaux d’ici !).

Actuellement, un ermitage est en cours de construction pour accueillir les prêtres de passage pour célébrer la messe ou prendre un temps de retraite !

Dans le même registre que pour leur environnement, les petites sœurs ont à cœur de toujours faire du beau travail ! Leur but est ici d’élever le handicap !

Sœur E. en plein jardinage © Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

Et aujourd’hui, que sont les petites sœurs disciples de l’agneau ? 🐑

Aujourd’hui les petites sœurs sont sept religieuses âgées de 33 à 47 ans. Deux d’entre elles sont « valides ».

Elles sont installées à Le Blanc, dans l’Indre, à dix minutes de l’abbaye de Fontgombault. L’abbaye leur apporte un grand soutien spirituel.

Les sœurs aiment comparer leur vie toute simple à la vie cachée de Jésus, Marie et Joseph à Nazareth.

Spirituellement, on pourrait dire qu’elles ont deux inspirations :

  • celle de sainte Thérèse de Lisieux, par son immense petitesse et humilité.
  • celle de saint Benoît, bien sûr, dont la Règle « Ora et Labora » (prie et travaille) guide les communautés contemplatives !

Plus concrètement, les sœurs se partagent les différentes tâches selon les capacités de chacune.

Leur programme quotidien inclut notamment :

  • des prières au prieuré : 3 offices et 1 chapelet
  • une messe (quand des prêtres sont dispo)
  • du travail : tisanes, miel, tissage, céramique, filature, tapisserie, jardinage et sculpture sur bois !

Une journée type chez les Petites Sœurs Disciples de l’Agneau 🙏

Voici l’emploi du temps type d’une journée chez les Petites Sœurs Disciples de l’Agneau :

8h00 Laudes
8h30 Activité de la maison et l’entretien du jardin
11h00 Messe (2 x par semaine selon les prêtres de passage au prieuré, ou à l’extérieur)
12h00 Déjeuner
13h30 Prière personnel
15h00 Chapelet
15h30 Activité manuelle : tisanes, récolte, séchage des plantes, poterie, tissage, récolte du miel.
18h00 Vêpres
20h00 Complies

Miam, les bonnes tisanes des petites sœurs disciples de l’agneau ! – © Divine Box

Une réputation qui dépasse les frontières de la France ! 🇫🇷

Les petites sœurs ont déjà rencontré le pape François le 9 octobre 2017, au Vatican !

Par ailleurs, lors de la Convention internationale sur le handicap, elles passent sur la chaîne de télévision américaine EWTN. Sans compter les nombreux articles de presse français ! Pas mal, non ?

Découvrir les produits des Petites Sœurs Disciples de l’Agneau 😋

Et maintenant que vous savez tout sur les Petites Sœurs Disciples de l’Agneau, il ne vous reste plus qu’à goûter leurs produits ! Pour cela, le mieux est de se rendre directement sur place. Voici leur adresse : Les Petites Sœurs Disciples de l’Agneau, 14 rue de la Garenne, 36300 Le Blanc.

Mais si c’est un peu trop loin, cliquez ici pour découvrir les produits des Petites Sœurs Disciples de l’Agneau

Ou jetez un œil à notre petite sélection qui pourrait vous plaire !

Tisane thym / citron / menthe - Petites sœurs Disciples de l’Agneau - Divine BoxTisane thym / citron / menthe - Petites sœurs Disciples de l’Agneau - Divine Box
20 infusettes
2 avis

Tisane Thym & Menthe – Petites sœurs Disciples de l’Agneau

9,20

La tisane thym & menthe est l’une des toutes premières tisanes des Petites Soeurs Disciples de l’Agneau ! Elles utilisent les plantes de leur jardin qu’elles entretiennent quotidiennement avec amour. Pour l’élaboration de cette tisane thym & menthe, rien n’a été laissé au hasard puisque les soeurs en charge de la tisanerie ont passé un diplôme d’herboristerie ! Ce mélange « tonique » allie le parfum de la menthe avec les vertus du thym qui fortifie l’organisme en douceur. En préparant cette tisane thym & menthe, les Petites Soeurs Disciples de l’Agneau ont pensé à vos soirées d’hiver, sympa non ? Pour en profiter, rien de plus simple : 5 à 10 minutes dans une eau bien chaude et hop, le tour est joué ! Avec la tisane thym & menthe, vous êtes sûrs de ne pas vous plantez (héhé, vous l’avez ?) 😇

9,20

Encore 36 en stock

Ajouter au panier

En stock

5/5 - (5120 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire