Photo de la communauté - Monastère de Bouzy-La-Forêt - Divine Box

Situé à l’Est de la ville d’Orléans, le monastère Notre-Dame de Bouzy-La-Forêt est un monastère bénédictin français construit en 1999. Après quelques déménagements, c’est le 5e et dernier lieu d’installation des bénédictines Notre-Dame du Calvaire. C’est au sein de ce monastère qu’est gardé précieusement le secret de la fameuse eau d’émeraude ! Cette recette est transmise de soeur en soeur depuis près de 400 ans !

Allez c’est parti, Divine Box vous emmène découvrir le monastère de Bouzy-la-Forêt !

J’achète l’eau d’émeraude du monastère de Bouzy-La-Forêt

Merci mon bon Roi ! 👑

Tout commence en 1617 quand Madame d’Orléans, cousine du roi Henri IV, fonde la congrégation des bénédictines du Calvaire à Poitiers, avec 24 moniales. Assez vite, le fameux « père Joseph », conseiller de Richelieu, va aider la communauté à s’étendre dans d’autres villes. Ainsi, en 1628, il charge une notable (une certaine Marguerite Mallier nous dit-on), de lancer une fondation à Orléans.

Mais après plusieurs refus de l’évêque et des autorités locales, Louis XIII donne finalement son accord le 26 août 1637. En avant !

Vue aérienne du monastère de Bouzy-La-Forêt -Divine Box © Monastère de Bouzy-La-Forêt

Les bénédictines du Calvaire enfin installées ⚒️

Voilà donc qu’en janvier 1638, le cardinal Richelieu (en personne !) et son fidèle conseiller le père Joseph se lancent à la recherche de terrains propices à la construction du monastère. Les travaux peuvent alors commencer ! Mais en attendant que tout soit prêt, la dizaine de sœurs (déjà prêtes !) s’installe à l’hospice d’Orléans.

Le 24 juin 1640, enfin, c’est le grand jour, les moniales s’installent ! Elles sont ravies de découvrir leur nouveau monastère et y vivent paisiblement jusqu’à la Révolution.

La révolution gronde 💥

Malheureusement, avec la Révolution, la communauté doit quitter les lieux en 1792, et les religieuses se dispersent chacune de leur côté dans la ville… Triste sort !

D’ailleurs, le 17 mai 1793, alors que le monastère est complètement désert, le conseil général du Loiret octroie les bâtiments au service des subsistances militaires de la République française. Transformé ensuite en magasins de blé et de farine, et équipés de fours à pain, le monastère est alors renommé « magasins de vivres du Calvaire ».

Ils sont loins, les chants célestes des bénédictines du Calvaire…

Cloitre du monastère de Bouzy-La-Forêt - Divine Box

Cloitre du monastère de Bouzy-La-Forêt © Monastère de Bouzy-La-Forêt

Arrêt à Saint-Jean-de-Braye 🏠

En 1800 déjà, la vie monastique des sœurs reprend, mais de manière clandestine. En effet, elles vivent alors dans l’ombre, derrière la cathédrale d’Orléans, avant de retrouver leur monastère en 1806. Pfiou, il était temps ! Mais après la Seconde Guerre mondiale et ses bombardements, les sœurs doivent malheureusement déménager.

C’est ainsi qu’en 1956, elles filent à Saint-Jean-de-Braye, à l’est d’Orléans ! Sur place, en 1960, leurs sœurs du monastère de Vendôme les rejoignent, ce qui apporte jeunesse, joie et fraîcheur à la communauté !

Monastère de Bouzy-La-Forêt sous la neige - Divine Box

Monastère de Bouzy-La-Forêt sous la neige © Monastère de Bouzy-La-Forêt

Bouzy, nous voici ! ⛪

À Saint-Jean-de-Braye, les années passent mais les bâtiments se délabrent, et les sœurs doivent donc déménager. La première pierre du monastère de Bouzy-La-Forêt est ainsi posée en juillet 1998 ! Les moniales quittent enfin la banlieue d’Orléans toujours plus bruyante, et se rapprochent de leurs frères bénédictins de Fleury. Youpi !

Jour de fête aussi le 3 octobre 1999, quand l’évêque d’Orléans accueille les sœurs dans leur nouveau monastère ! À noter aussi : en 2002, le monastère breton de Kerbénéat ferme, et quatre sœurs rejoignent Bouzy-La Forêt.

Et aujourd’hui, au monastère de Bouzy-La-Forêt ? ☀️

Aujourd’hui, le monastère Notre-Dame de Bouzy-La-Forêt compte 13 moniales qui partagent une vie fraternelle en vivant de la règle de saint Benoît : « Ora et labora » (Prie et travaille). Chaque jour, ces bénédictines de Notre-Dame du Calvaire chantent ainsi sept offices, dont le premier est celui des Laudes, dès 6h30 du matin.

Si vous vous promenez au monastère, vous pourrez apercevoir ici et là des références à Jérusalem, ou au Mont des Oliviers. En effet, le monastère de Bouzy-la-Forêt envoie régulièrement des sœurs rejoindre un autre monastère de la congrégation Notre-Dame du Calvaire, situé justement à Jérusalem, sur le Mont des Oliviers ! Elles prient ainsi concrètement pour l’unité de l’Église et la paix en Terre Sainte.

Et ppour vivre du travail de leurs mains, les sœurs fabriquent une « eau d’émeraude », fameuse depuis plusieurs siècles… On vous en parle tout de suite, c’est parti !

Une soeur travaille à la distillerie du monastère de Bouzy-La-Forêt © Monastère de Bouzy-La-Forêt

L’eau d’émeraude 💧

L’eau d’émeraude, en voilà un nom mystérieux… En fait, c’est une lotion alcoolique (50% vol) dont la fabrication remonte au XVIIe siècle ! Dingue, non ? Sa recette est secrète, mais on sait qu’elle est produite à base de miel, de menthe poivrée, de sauge et de romarin.

Pour la petite histoire, la recette aurait été offerte à une sœur par un apothicaire lui garantissant qu’« avec cela, tes sœurs ne manqueront jamais de pain ». Et quatre siècles plus tard… c’est encore vrai les soeurs du monastère de Bouzy-La-Forêt gagnent aujourd’hui leur vie grâce à cette eau !

Mais qu’est-ce que concrètement l’Eau d’Emeraude ? En fait il d’agit d’une lotion alcoolique (50% vol) aux vertus antiseptiques, cicatrisantes et toniques. Voici la liste de ses principaux bienfaits :

  • Elle apaise les problèmes de peau des adolescents et l’irritation d’après rasage des papas,
  • Elle soulage les rhumatismes des personnes âgées,
  • Elle calme les échauffements des muscles et des tendons des sportifs,
  • Elle cicatrise les petits bobos et piqûres du quotidien des enfants.

Vous voulez en savoir plus sur son utilisation ? Lisez les quelques lignes qui arrivent !

Eau démeraude - Monastère de Bouzy-La-Forêt - Divine Box

Eau d’émeraude du monastère de Bouzy-La-Forêt © Monastère de Bouzy-La-Forêt

Une eau bien fameuse au monastère de Bouzy-la-Forêt ! ✒️

Saviez-vous qu’une célèbre figure historique avait contribué à rendre l’eau d’émeraude si célèbre ? Il s’agit de Marie de Rabutin-Chantal, plus connue sous le nom de… Madame de Sévigné ! En effet, à la suite d’un accident de carrosse qui la blessa à la jambe, elle confia à sa fille dans ses lettres du 20 juin et du 1er juillet 1685 : « Je mets de l’Eau d’Émeraude si agréable… sur ma jambe… elle console et perfectionne tout ».

Cette célèbre auteur a donc emmené la renommée de cette eau depuis le monastère de Bouzy-La-Forêt jusqu’aux portes de la capitale ! Le début d’un grand succès !

Production d'eau d'émeraude - Monastère de Bouzy-La-Forêt -Divine Box

Une soeur en plein embouteillage de l’eau d’émeraude © Monastère de Bouzy-La-Forêt

Découvrir l’eau d’émeraude du monastère de Bouzy-La-Forêt 👇

Cliquez ici pour découvrir l’ eau d’émeraude du monastère de Bouzy-La-Forêt !

Eau d'Émeraude - Monastère de Bouzy-la-Forêt - Divine BoxEau d'Emeraude - MonastèEau d'Emeraude - Monastère de Bouzy la Foret - Guide d'utilisation - Divine Boxre de Bouzy la Foret - Guide d'utilisation - Divine Box.001 (1)
Label MONASTIC © - Divine Box
Ce produit porte la marque MONASTIC (en savoir plus)
269 avis

Eau d’Émeraude – Monastère Notre-Dame de Bouzy-la-Forêt

8,7076,50 or subscribe and save 5%

Les sœurs bénédictines de Notre-Dame du Calvaire réalisent l’Eau d’Émeraude depuis le XVIIe siècle ! La recette, top secrète depuis quatre siècles, est produite artisanalement et en faible quantité. Aujourd’hui c’est la spécialité du monastère Notre-Dame de Bouzy-la-Forêt. Pour la réaliser, les soeurs mélangent du miel, de la sauge, de la menthe poivrée et du romarin, avant de distiller le tout. Et le tour est joué ! La lotion ainsi obtenue possède des vertus cicatrisantes, énergisantes et relaxantes, bref le top du top ! Idéale sur la peau pour les petits bobos, en friction pour les jambes lourdes, ou en bain de bouche ou gargarisme pour l’hygiène buccale, c’est vous qui voyez ! L’Eau d’Émeraude du monastère de Bouzy-la-Forêt s’adapte à toute la famille, c’est pas chouette ça ? 😇

8,7076,50 or subscribe and save 5%
Effacer

En stock

4.9/5 - (125 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires