Abbaye Saint-Guénolé de Landévennec - Divine Box

Allez hop, direction le bout de la Bretagne, à l’abbaye de Landévennec, qui abrite 18 moines bénédictins. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’histoire de cette abbaye n’est pas de tout repos. Incendie, pillage viking, révolution française… les moines n’ont en effet pas été épargnés ! Fondation, histoire, évolutions, guerres et… caramel au beurre salé 😋. On vous raconte tout sur l’abbaye de Landévennec en 3 minutes !

 

L'abbaye de Landévennec en Bretagne

L’abbaye de Landévennec en Bretagne – Divine Box

 

La Bretagne ça vous gagne ! 🐄

L’abbaye de Landévennec a un passé millénaire ! Tout commence en effet lorsque saint Guénolé, alors moine sur l’île Lavret en Bretagne, est envoyé avec onze compagnons fonder une abbaye. D’abord établis sur l’île de Tibidy, ils s’installent finalement à Landévennec en… 485 ! Ce n’est que bien plus tard, en 818, que Louis le Pieux (fils de Charlemagne) impose la règle de saint Benoît. La communauté, qui suivait alors les usages monastiques irlandais, devient officiellement bénédictine !

 

L’abbaye de Landévennec en feu ! 🔥

En 913, à peine cent ans après cette transition bénédictine, des vikings scandinaves pillent et détruisent l’abbaye, forçant les moines à s’exiler. Mais ces derniers ont gardé leur sang froid et ont eu le temps, juste avant de fuir, d’emporter les vieux manuscrits de l’abbaye et les reliques de saint Guénolé leur fondateur. Ensuite… sauve qui peut ! Les moines de l’abbaye de Landévennec trouvent alors refuge au nord de la France à Montreuil-sur-mer, et reviennent finalement à l’abbaye en 940. Tout est bien qui finit… pas trop mal !

 

Les ruines de l'abbaye de Landévennec en Bretagne

Les ruines témoignent encore de l’histoire mouvementée de l’abbaye de Landévennec – Divine Box

 

Tout est à refaire ! 🔨

Car en rentrant à Landévennec, le constat est sans appel pour les moines : il faut tout reconstruire. Petit à petit, ils bâtissent une superbe abbaye au style roman, qui amorce une période faste pendant plusieurs siècles : les moines reçoivent de grandes donations et se retrouvent même à la tête d’un seigneurie. Rien que ça ! Cependant, le climat marin est rude, et l’eau qui s’infiltre dans les terres oblige les moines à reconstruire les bâtiments en superposant les fondations tous les deux siècles !

 

Dehors ! ⚔

Ensuite, sans surprise, la Révolution met à mal l’abbaye de Landévennec… Les bâtiments sont vendus comme biens nationaux et les moines sont contraints à l’exil. Heureusement, un petit siècle plus tard, en 1875, l’abbaye reprend doucement vie grâce au Comte de Chalus qui rachète les ruines et y installe un jardin exotique. Tiens donc ! Et en parallèle, en 1878 et à quelques kilomètres de là, le nouveau monastère bénédictin de Kerbénéat (“chez Benoît”) prend vie, avec l’espoir de restaurer l’abbaye de Landévennec…

 

Les retour des moines à l’abbaye de Landévennec ! ⛪

Mais ce projet n’est malheureusement que de courte durée car entre leur exil (1903-1922) et la Seconde Guerre mondiale, les moines de Kerbénéat n’ont pas la vie simple… Plus tard, la communauté reprend du poil de la bête, et songe vite à s’installer à Landévennec : pour restaurer la mythique abbaye bretonne, mais aussi pour soulager les moines nombreux, un peu à l’étroit à Kerbénéat… Terrains rachetés en 1950, première pierre posée en 1953, transfert de tous les moines en 1958, et le tour est joué : l’abbaye de Landévennec renaît !

 

L'abbaye de Landévennec en Bretagne

Aujourd’hui, l’entrée de l’abbaye de Landévennec reste impressionnante – Divine Box

 

Départ pour haïti ! ✈

En 1981, forte de cette renaissance, l’abbaye de Landévennec se porte bien et peut alors envoyer un groupe de moines fonder un monastère en Haïti. Aujourd’hui, le monastère “Morne Saint-Benoît” compte six moines, assure un soutien spirituel précieux à la population environnante, et possède même aussi une petite imprimerie ! De quoi fournir du travail aux moines et gagner quelques revenus indispensables à la communauté. Elle est pas belle la vie ?

 

Abbaye de Landévennec : et aujourd’hui ? ⛪

La communauté de l’abbaye de Landévennec compte aujourd’hui dix-huit frères bénédictins qui continuent de suivre depuis le IXe siècle la règle de saint Benoît : « prie et travaille ». Le premier des sept offices quotidiens commence à 5h20 du matin et, entre les offices, les moines travaillent de leurs mains : fabrication de pâtes de fruits, confection de caramel au beurre salé, entretien du verger et même rédaction des “Chroniques de Landévennec”. Joli programme !

 

Les délicieuses pâtes de fruits de l'abbaye de Landévennec

Les incroyables pâtes de fruits de l’abbaye de Landévennec – Divine Box

 

Un musée à ciel ouvert ! 📜

L’histoire millénaire de l’abbaye a (évidemment) suscité une grande curiosité de la part des historiens et des archéologues. Des fouilles sur l’emplacement de l’ancienne abbaye ont été effectuées entre 1978 et 2002, et plus de cinquante mille objets ont été retrouvés sur le site ! Incroyable non ? Les moines, voulant partager ces trésors, ont ainsi ouvert un musée où, chaque année, une exposition temporaire retrace une époque de la vie de l’abbaye. Jetez-y donc un oeil si vous passez à l’abbaye de Landévennec !

 

Découvrez les produits de l’abbaye de Landévennec 😋

A l’abbaye de Landévennec, les moines bénédictins font d’incroyables produits, et sont notamment connus pour leurs pâtes de fruits et leur caramel au beurre salé. Tout est fait à la main de A à Z, dans les petits ateliers du monastère. Cliquez ici pour découvrir les produits de l’abbaye de Landévennec, ou bien regardez nos quelques suggestions juste en dessous ↓

Abbaye de Landévennec : histoire, évolutions et caramel au beurre salé ! 😋
Note moyenne : 4.6 (18 votes)

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.